C’est l’histoire d’un grand virage.

Celui d’une amoureuse des fleurs, de leurs couleurs, formes, parfums, et textures aux 1001 possibilités, qui fait de ce grand amour son métier.  

Pouvoir s’émerveiller chaque jour de ce que la nature nous offre en jouant avec les palettes, les nuances, les dégradés, les matières, les textures, les formes et les fragrances du monde végétal. Le sublimer pour retranscrire chacune de vos émotions.

Trouver sa voie, c’est aussi se questionner en profondeur sur les valeurs qui nous animent.

Les Fleurs, c’est le parti pris de semer douceur, réconfort, harmonie et bien-être dans nos vies en mettant ma sensibilité et mon sens du détail à votre service.


Derrière Ñusta se cache Mélissa.

Ñusta c’est avant tout un surnom affectueux soulignant une certaine délicatesse – hérité d’une précédente vie sur le continent américain.

Il s’agit d’un mot Quechua désignant les princesses de l’empire Inca. Dans la tradition de la Pachamama, la ñusta incarne également la terre vierge qui participe aux offrandes pour honorer la Terre-Mère.

Il n’en fallait pas plus pour pour baptiser l’atelier avec ce joli surnom, comme un pont entre ancienne et nouvelle vie.


Sensible à la puissance évocatrice de la Nature et de l’Art, j’aime m’inspirer des couleurs, des parfums, des sons, des paysages, mouvements et aspérités qui provoquent étincelles, apaisement et plénitude.

Amoureuse de mon Sud méditerranéen et plus particulièrement de ma ville natale, je souhaite faire de Ñusta un jardin de lumière et de douceur ouvert à tous, à l’image de ce cocon fleuri dans lequel j’ai grandi entre jasmins, bougainvilliers et bigaradiers.